Média40 contact email : sodepsarl@orange.fr // sports - débats - commerces - environnement - expos - fêtes - musiques - solidarités - // média40 vous publie: envoyez vos articles, photos, affiches, invitations, infos à email sodepsarl@orange.fr ou via la page facebook Média40 @media40gascogne ou les pages facebook média40 locales -

Libellés

Chalosse (603) Département (551) Marsan (338) Tursan (148) Aturin (120) Dax (83) Grenadois (68) Côte (66) Tarusate (63) Nord (17) Espagne (2)

vendredi 20 mai 2022

Un candidat soutenu par "Les Patriotes" et "Debout La France" sur la 1ère circonscription

Laurent MARTIN, candidat Union Pour La
France avec Debout La France et Les Patriotes

photo officielle du candidat
    Seuls Les Patriotes de Florian Philippot et Debout La France de Nicolas Dupont-Aignan trouvent encore grâce à ses yeux dans le paysage politique français. Ces deux partis se sont d'ailleurs unis pour les législatives sous une bannière commune "UNION POUR LA FRANCE" qui s'affiche "en total opposition avec la politique d'Emmanuel Macron". 
    A 75 ans, il sort donc de sa retraite landaise, en regrettant par ailleurs le refus de candidatures d'unions à la fois par le RN et par Reconquête. 
    Dans une invitation à la Presse à venir le rencontrer le 23 mai à Mont-de-Marsan, il prévient déjà qu'il est "contre les lois liberticides et contre les déficits budgétaires" mais qu'il sera aussi "force de proposition pour réformer la Constitution dans le sens du RIC et mieux encore".
    Le candidat prévoit d'assurer plusieurs réunions publiques à partir du mardi 24 mai.

lundi 16 mai 2022

"NON à la collecte des déchets verts tous les 15 jours" sur le Marsan

Communiqué de presse 

NON à la collecte des déchets verts tous les 15 jours,
OUI à la collecte hebdomadaire des déchets vert du printemps à l’automne

photo illustration : Isabelle Bris, France 3 Occitanie
Le 16 mai 2022
    Les résidents de Mont de Marsan et St Pierre du Mont ont eu la  surprise de recevoir en février une lettre du SICTOM/MARSAN informant que dorénavant le passage de la collecte des déchets verts ne se ferait que tous les 15 jours au lieu d’un passage hebdomadaire du printemps à l’automne avec des arguments peu convaincants!

    De Mars à l'automne, nous constatons que les bacs sont bien présents chaque semaine.
Dans les quartiers résidentiels avec un habitat individuel. Il y a beaucoup de haies, de pelouses, d'arbrisseaux à contrario du bétonnage et de l’artificialisation des sols.
    Tous les habitants ne possèdent pas de remorques ou de véhicules adaptés pour vider les déchets vert dans les déchetteries..
    Si le SICTOM  a cherché l'accord du Maire de Mont de Marsan, il n’a pas demandé l’avis des citoyens qui sont les premiers concernés
    Notre association pour un consumérisme social et environnemental exige  le retour de la collecte toutes les semaines  à Mt de Marsan et St Pierre du Mont

    Une pétition a été mise en ligne par une citoyenne, nous vous invitons à la signer et à la partager : https://chng.it/fkLMfYCmhb (copier dans le navigateur) ou cliquez

Nous rappelons qu’INDECOSA CGT tient des permanences consommation
Tous les lundis de 16h à 19h et jeudi de 17h à 19h et le premier et dernier samedi de chaque mois de 9h à 12h à la maison des associations Joëlle Vincens rue Luther King. Vous pouvez nous joindre au 05 58 75 30 08 et par mel à indecosa.cgt40@laposte.net

jeudi 12 mai 2022

Législatives : Guy De Barbeyrac (LFI) candidat de la NUPES sur la 1ère circonscription

Guy de Barbeyrac (LFI) est le candidat de
la NUPES sur la 1ère circonscription pour
les élections législatives (12 et 19 juin 2022)
    La France Insoumise (Union Populaire) est désormais l'une des composantes de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale (NUPES) et aura un porte-drapeau issu de ses rangs sur la 1ère circonscription, en la personne de Guy de Barbeyrac (LFI). Il a été officiellement désigné à l’issue de la Convention Nationale du 07 mai en même temps que les grandes lignes des accords programmatiques de Gouvernement (voir le communiqué de presse ci-dessous).

    Le printemps de l'Union Populaire des Landes, qui était déjà programmé dimanche prochain 15 mai de 10h à 20h à Narrosse, devient donc le Printemps de la NUPES à laquelle sont conviés tous les militants, les amis de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale, ainsi que la population désirant les soutenir dans cette démarche de rassemblement programmatique (affiche ci-dessous). 
    
    Les candidats validés sur la 2ème et la 3ème circonscription sont respectivement Jean-Marc LESPADE (PCF), Conseiller départemental et Maire de Tarnos, et Boris VALLAUD (PS) député sortant et conseiller départemental : voir vidéo ici.
_____________________________________________

 

jeudi 5 mai 2022

L'Indecosa-CGT demande à St-Jean-d'Août le même bureau de Poste qu'à Saint-Médard

Communiqué de presse
 
    L’association pour l’information et la défense des salariés CGT de Mont de Marsan (INDECOSA-CGT) proteste contre l’éventuelle fermeture ou aménagement restreint de la poste de ST JEAN D’AOÛT à Mont de Marsan.

    INDECOSA CGT appelle les citoyens et habitants du quartier à réagir et à signer et faire signer la pétition en ligne.


    INDECOSA CGT se tient à la disposition des usagers pour une riposte d’ampleur si la POSTE persiste dans ses décisions.

    C’est un aménagement digne qu’il faut mettre en place comme au quartier de St-Médard avec des locaux spacieux et accueillant, avec du personnel postier et non rester sur une « pièce exigüe ! » ….

    La direction de la Poste doit tenir compte de l’avis des usagers et des associations de consommateurs. La Poste réunit les associations de consommateurs pour vanter ses produits mais les néglige lorsque elle passe aux actes pour détruire le service public postal..

    Nous rappelons qu’INDECOSA CGT tient des permanences consommation

    Tous les lundis de 16h à 19h et jeudi de 17h à 19h et le premier et dernier samedi de chaque mois de 9h à 12h à la maison des associations Joëlle Vincens rue Luther King. Vous pouvez nous joindre au 05 58 75 30 08 et par mel à indecosa.cgt40@laposte.net

    Le 4 mai 2022
____________________________

dimanche 1 mai 2022

Législatives Landes : pour LFI la réunion des partis de gauche de jeudi était prématurée

    Par un communiqué transmis vendredi soir (ci-dessous), on apprend que plusieurs partis de gauche, essentiellement de la majorité départementale, se sont réunis à huis clos jeudi et ont manifesté leur désir d'union pour les élections législatives en soulignant la "responsabilité particulière conférée à Jean-Luc Mélenchon" par les résultats du 1er tour. 

    Les insoumis landais, invités la veille seulement par le PCF, jugent de leur côté que cette réunion était prématurée : "alors même que les négociations globales sur la programmatique ne sont pas bouclées au niveau national" mais affirment que LFI 40 "invitera les formations politiques landaises à une rencontre dès lors qu’au national les questions d’accord seront réglées". Un accord national crucial serait même imminent si l'on en croit les déclarations dans des médias nationaux.

__________________________________________



vendredi 29 avril 2022

GPSO : 81 élus des deux régions ont déposé un recours au TA pour contester le plan de financement

communiqué de presse

 Le plan de financement des LGV attaqué au Tribunal administratif par des élu-e-s

    81 élu-e-s, de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie, ont déposé ensemble un recours au Tribunal administratif de Toulouse pour contester la légalité du plan de financement du « Grand projet du Sud-Ouest » de LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax (GPSO) et en demander l'annulation. Depuis octobre 2021, les collectivités concernées par le GPSO ont dû délibérer, dans une précipitation imposée, sur ce plan de financement de 14 milliards d’euros qui les engage solidairement pour plusieurs dizaines d’années.


    Les 81 élu-e-s signataires du recours au Tribunal administratif siègent dans des collectivités qui ont eu à se prononcer sur le plan de financement du GPSO, ou qui y ont été intégrées contre leur gré : Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, Conseils départementaux du Lot, du Lot-et-Garonne, des Pyrénées-Atlantiques, de la Gironde, Métropole de Bordeaux et de Toulouse, communautés de communes et d’agglomérations : Grand-Dax, Maremne-Adour-Côte-Sud, Pau, Pays-Basque, Agen, Sicoval, Muretain, Grand Auch–Cœur de Gascogne et  Grand Albigeois.

Ils contestent le fond et la forme de ce plan de financement. « D’une part, le plan de financement est sévèrement faussé par des approximations qui confinent à l’insincérité et, d’autre part, son élaboration s’est accompagnée de procédures abusives qui ont empêché les élus de délibérer sereinement et en toute connaissance de cause » expliquent-ils.

 « Nous voulons révéler la véritable nature de ce plan de financement : toutes les collectivités n’ont pas voté le même, ce qui entache sa légalité. De plus, ses carences et ses insuffisances l’invalident totalement, déclarent les élu-e-s signataires, qui s’y étaient opposés dans leurs collectivités respectives. Ainsi, ce plan prend en compte les recettes hypothétiques issues d’une taxe bureaux qui n’a pas encore été votée et une participation, à ce jour très incertaine, de l’Union Européenne. Si ces recettes n’intervenaient pas, ce seraient bien les collectivités signataires - et donc leurs contribuables - qui devraient compenser ».

    L’objectif des élu-e-s signataires est de révéler toutes les irrégularités cumulées dans ce plan de financement et d’obtenir son annulation. La voie serait alors ouverte à l'abandon définitif du Grand Projet du Sud-Ouest (GPSO) et à une solution alternative plus économe à tous points de vue.


  Les élu-e-s signataires :


Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine : Vital BAUDE - Anne-Laure BEDU - Katia BOURDIN - Sophie BUSSIERE - Françoise COUTANT - Didier DAMESTOY - Amandine DEWAELE - Karfa DIALLO - Maryline FORGENEUF - Nicolas GAMACHE - Christine GRAVAL - Laurence MOTOMAN - Jean-Louis PAGES - Thierry PERREAU - Christine SEGUINAU - Nicolas THIERRY - Stéphane TRIFILETTI -  Bordeaux Métropole: Claudine BICHET - Brigitte BLOCH - Sylvie CASSOU-SCHOTTE - Olivier CAZAUX - Camille CHOPLIN - Didier CUGY - Alain GARNIER - Maxime - GHESQUIERE - Stéphane GOMOT - Laurent GUILLEMIN - Pierre HURMIC - Radouane-Cyrille JABER - Delphine JAMET - Sylvie JUQUIN - Sylvie JUSTOME - Patrick LABESSE - Fannie LE BOULANGER - Harmonie LECERF - Anne-Laure LEPINE - Guillaume MARI - Marie-Claude NOEL - Patrick PAPADATO - Céline PAPIN - Stéphane PFEIFFER - Isabelle RAMI - Bastien RIVIERES - Clément ROSSIGNOL PUECH - Nadia SAADI -  Conseil départemental de la Gironde : Bruno BEZIADE - Martine COUTURIER - Laure CURVALE - Eve DEMANGE - Agnès DESTRIAU - Romain DOSTES - Maud DUMONT - Agnès SEJOURNET  -  Communauté d’agglomération du Grand Dax : Alain GODOT -  Communauté de communes MACS : Henri ARBEILLE - Lionel CAMBLANNE - Gilles DOR - Yves TREZIERES -  Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques : Iker ELIZALDE - Annie POVEDA -  Communauté d’agglomération de Pau : Jean-François BLANCO -  Communauté d’agglomération du Pays Basque : Mixel ESTEBAN -  Communauté d’agglomération d’Agen : Maryse COMBRES - Conseil départemental du Lot-et-Garonne : Annie MESSINA - Paul VO VAN -  Toulouse Métropole : Michelle BLEUSE - Sophie  BOUBIDI - Hélène CABANES - Patrick  CHARTIER - Thomas KARMANN - Antoine MAURICE -  Communauté de communes du SICOVAL: Henri ARÉVALO - Karin HOARAU - Xavier NORMAND -  Communauté d'agglomération de Muretain: Luc NOVALES - Nicolau REI-BÈTHVÉDER - Communauté d'agglomération Grand Auch - Cœur de Gascogne: Sylviane BAUDOIS - Rui OLIVIERA SANTOS -  Conseil départemental du Lot : Francesco TESTA -  Communauté d'agglomération du Grand Albigeois : Nicole HIBERT - Pascal PRAGNERE.


LIRE aussi : 

70 particuliers et 9 associations déposent des recours
contre le plan de financement de la LGV


70 particuliers et 9 associations déposent des recours contre le plan de financement de la LGV

    "Les particuliers auraient pu être des centaines" et les associations se comptent déjà par dizaines : mais "par soucis de ne pas alourdir les recours", ce sont donc finalement 9 associations et 70 particuliers, des quatre départements concernés, qui porteront officiellement le recours au nom de toutes et tous. 
    Pour le mouvement NON-LGV (voir communiqué ci-dessous et page facebook ici), les nullités du plan de financement seraient multiples: délibérations sans respecter la procédure d’urgence, participation majorée, une version ultime du 7 février 2022 sur laquelle les collectivités n’ont pas voté, le montant des participations évoluant très fortement (voir versions 2021 et 2022 ci-dessous)... Un grand meeting des opposants est prévu demain 30 avril à 14h30 à l'Athénée municipal de Bordeaux pour marquer cette étape.
___________________________________






mercredi 27 avril 2022

Les Insoumis Landais avancent un calendrier pour les élections législatives

    Dans son communiqué de presse (ci-dessous), La France Insoumise des Landes évoque la situation politique et la stratégie de l’Union populaire à l’approche des élections Législatives. 
    Déjà doté de binômes "co-chefs de file" dans chacune des trois circonscriptions, le mouvement insoumis landais s'inscrira dans le cadre de la grande Convention du 7 mai qui désignera les candidats d'une éventuelle union élargie et programme d'ores et déjà une grande "Fête de Printemps de l'Union Populaire" le 15 mai à Narrosse (affichette ci-dessous). D'ici là LFI40 annonce se joindre à la manif du Mouvement social du 1er mai à Dax.





Le Bureau de Poste de Saint-Jean-d'Août serait en danger selon Marsan Citoyen

La Poste de St-Jean-d'Août, route de Sabres serait menacée
photo: d'après google street view
    Marsan citoyen, qui possède un élu au Conseil Municipal nous adresse un communiqué concernant, selon eux, "la fermeture prévue de la Poste de Saint-Jean-d'Août" et indique que "les habitants du quartier sont mobilisés avec une pétition papier ainsi que numérique [qui] circule d'ores et déjà", VOIR ICI LA PETITION.



mardi 19 avril 2022

Présidentielle 2022 : Roxana Maracineanu dans les Landes aujourd'hui

    La Ministre, déléguée chargée des Sports, sera en déplacement dans les Landes, aujourd'hui mardi 19 avril, dans le CADRE de la campagne présidentielle.
 
  D'abord sur la côte, elle visitera le centre de loisirs de Sanguinet où des ados suivent des cours de secourisme, puis le club de foot de Biscarrosse qui fête ses 100 ans avant de se rendre côté plage pour assister à des entraînements de jeunes du Sauvetage en mer.
    L'après-midi elle se rendra à Mont-de-Marsan, d'abord pour assister à l'entraînement et échanger avec des joueuses pros de Basket-Landes à l'espace Mitterrand, puis salle Barbe d'Or pour visiter les installations du Sport santé, ensuite elle se rendra à la plaine des Jeux Camille Pédarré à la rencontre des pros du Stade-Montois pour finir à 19h30 avec "une rencontre-débat avec les acteurs du sport landais" (voir en vidéo ici) dans le salon panoramique du stade André et Guy Boniface.

Inflation : la CGT* demande une revalorisation des taux des Livrets d'épargne au 1er mai

 communiqué de presse

*FSPBA banques assurances et Indecosa Consom'action

Tribune Libre : "Les arbitres d'un non-choix entre la peste et le choléra" (E. LE FUR]

TRIBUNE LIBRE : Emile LE FUR
(texte et photos fournies) 
______________