sports - débats - commerces - concerts - environnement - expos - solidarités - // média40 vous publie: envoyez vos articles, photos, affiches, invitations, infos à email oliviermartin.sodepsarl@sfr.fr ou via la page facebook Média40 @média40gascogne -

Libellés

Chalosse (418) Département (298) Marsan (187) Tursan (94) Grenadois (49) Aturin (45) Tarusate (31) Côte (10) Dax (4) Espagne (1)

jeudi 26 avril 2018

St-Sever: deux jeunes femmes face à un pervers sexuel à vélo !

    Au détour d'un commentaire sur notre page Média40500 d'un célèbre réseau social, nous avons appris qu'un individu avait importuné deux jeunes femmes. Après les avoir contactées nous pouvons affirmer avec certitude que les faits remontent au mercredi 11 avril à 17h22 (heure de leur photo) et préciser l'endroit exact.

photo prise dans le rétroviseur central de l'individu sur son vélo et
poursuivant les jeunes femmes entre Nauton et le cimetière
    Deux amies étaient en voiture et se trouvaient entre les quartiers Soustras et Nauton à Saint-Sever où la conductrice - qui n'est pas de la région - s'était arrêtée sur l'accès d'un petit chemin pour passer un appel téléphonique (point bleu). 
    Un homme à vélo est venu se mettre à côté de la fenêtre passager avant de la voiture, donc juste à côté de l'amie de la conductrice et cette dernière lui a tout de suite dit « fermes la voiture à clefs je l’ai déjà vu traîner et il se dit dans Saint-Sever qu’il est pédophile ». Prenant peur car "il restait à un mètre à peine de la voiture à les fixer", la conductrice a tout de suite verrouillé la voiture et fermé les fenêtres. Toujours au téléphone, mais de plus en plus inquiète, la conductrice raccroche finalement car cela faisait plusieurs minutes maintenant qu’il était à côté de la voiture et qu'il ne décollait pas son regard d'elles". 
trajet indiqué par la conductrice
    Elle décide de démarrer sa voiture et de rouler assez lentement car elle craignait que l'individu se jette sur la voiture pour ne pas qu'elles partent. L'homme les a alors poursuivit avec son vélo en pédalant à fond pour les rattraper, alors qu'elles allaient en direction du centre-ville par l'avenue du Général Leclerc. 
    Autre surprise pour les jeunes femmes, elles ont pu voir dans les rétroviseurs de la voiture qu’il gardait une main sur le guidon et qu'il se touchait le sexe avec insistance avec l’autre main et que quand il ne se touchait pas les parties, il leur faisait des grands signes, sans doute pour qu'elles s’arrêtent. Une fois arrivées tout près du carrefour du boulevard de l'Espérance et de la rue du Castallet (point jaune), les jeunes femmes ont constaté que l'homme avait fait demi-tour et elles ne l'ont plus revu. Elles indiquent ne pas avoir signalé l'individu à la police ni à la Gendarmerie. Rappelons qu'après s'être mis en sécurité il est souhaitable d'alerter le plus rapidement le 17 pour signalement et envoi éventuel d'une patrouille de recherche.
    Les deux jeunes femmes décrivent l'homme comme étant âgé de 35 à 40 ans, qui aurait toujours un petit sourire en coin très spécial, n'ayant "visiblement pas toute sa tête", de corpulence mince, les yeux marrons, il porterait des lunettes, les cheveux bruns et un peu dégarnis, le vélo serait un simple vélo de ville peut-être bien de couleur bleu.   - Olivier MARTIN

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire