sports - débats - commerces - concerts - environnement - expos - solidarités - // média40 vous publie: envoyez vos articles, photos, affiches, invitations, infos à email oliviermartin.sodepsarl@sfr.fr ou via la page facebook Média40 @média40gascogne -

Libellés

Chalosse (437) Département (315) Marsan (195) Tursan (104) Aturin (49) Grenadois (49) Tarusate (32) Côte (14) Dax (12) Espagne (1)

jeudi 5 avril 2018

Le PS Landais indique "soutenir les cheminots dans leur lutte"

    Dans le communiqué ci-dessous le Parti Socialiste des Landes soutient la grève des cheminots et dénonce les autres politiques publiques menées par le Gouvernement.

Communiqué de Presse Fédération des Landes du PS:
Le parti majoritaire au Département craint
 l'abandon des lignes en zones rurales...  photo: google street view
    "Si nous comprenons les difficultés rencontrées par les habitants dans leurs déplacements ferroviaires, le Parti socialiste des Landes soutient les cheminots dans leur lutte contre la mise en concurrence à marche forcée du réseau SNCF.
    La réforme du Gouvernement, qui élude les difficultés de l'entreprise publique et ne trace pas de perspectives durables pour le transport ferroviaire, se fera au détriment de nos territoires et des usagers.
    Elle aboutira à la mise en place d’une logique financière au service de quelques actionnaires, à une contraction de la masse salariale et à une précarisation de l’emploi. En l’état, nous pouvons craindre aussi l’abandon des lignes les moins rentables, en particulier en zone rurale, une qualité de service en baisse et des prix des billets en hausse.
    Ce mouvement social est d’autant plus légitime que de nombreuses autres politiques publiques sont aujourd’hui menacées par les choix d’Emmanuel Macron et son gouvernement : Hôpital, EHPAD, Logement social, éducation et justice de proximité…
    Ces services publics sont pourtant essentiels dans nos territoires pour garantir l’égalité d’accès de l’ensemble des citoyens, en particulier les plus modestes et les plus isolés." - Titouan Daudignon, Premier secrétaire fédéral des Landes

1 commentaire:

  1. La photo parle d'elle-même... Le dynamisme a disparu, les liaisons ferroviaires avec. Pour restaurer le dynamisme tué par les nationalisations communistes de 1946 il faut restituer la liberté d'entreprendre à 100%, y compris dans le ferroviaire. Il n'est pas normal et c'est antisocial d'avoir laissé à l'abandon toutes ces liaisons locales. les petites gares ne servent plus à rien, les voies rouillent et les landais doivent utiliser leurs voitures à 100% sinon = AUCUN déplacement ! C'est une honte pour les socialistes qui devraient plutôt la fermer !

    RépondreSupprimer