EN LIGNE: CC Chalosse-Tursan du 22 mars et de Aire sur Adour du 20 mars - CM de Tyrosse des 19 et 29 mars et St-Sever des 03 et 30 mars - // média40 vous publie: envoyez vos articles, photos, invitations, infos à email oliviermartin.sodepsarl@sfr.fr ou via la page facebook Média40 @média40gascogne - -> média40 vous publie: envoyez vos articles, photos, invitations, infos à email oliviermartin.sodepsarl@sfr.fr ou via la page facebook Média40 @média40gascogne -

Libellés

Chalosse (367) Département (279) Marsan (178) Tursan (87) Grenadois (48) Aturin (40) Tarusate (30) Côte (9) Dax (3) Espagne (1)

lundi 12 février 2018

Le groupe "Colère 40" veut paralyser Mont-de-Marsan samedi prochain !

photo: Colère40
    Aux dernières nouvelles, le mouvement - qui compte près de 8300 membres sur facebook - a l'intention de manifester ce samedi à Mont-de-Marsan, mais "en toute légalité" précisent les organisateurs. Les manifestants équipés de gilets fluos se donnent rendez-vous à 10h30 au rond-points du SDIS (Pompiers) à l'Est de la ville avec pour ambition d'organiser le blocage des autres rond-points de la rocade et plusieurs carrefours y compris l'échangeur du Grand-Moun ainsi que les artères principales de la  ville. Ils ont ensuite prévu de converger à 15h vers la Préfecture. Le mouvement a même déjà prévu de distribuer 50.000 tracts à partir de jeudi.

    Des revendications diverses

    "Ras-le-bol" et "halte au racket" sont les mots d'ordre de ce mouvement qui dénonce à la fois les hausses des taxes sur les carburants, la hausse de la CSG, la baisse des limites des vitesses à 80 Km/h, les radars, mais aussi les "privilèges", selon eux, des hommes politiques alors que "ils sont là pour nous servir et non l'inverse". Les mécontents auraient "tous au moins un point commun", affirme un internaute: "ils en ont ras la casquette de voir des rigolos nous pondrent des lois sans savoir ce que c'est que de vivre avec nos payes de français moyens, d'être ponctionnés rien qu'en achetant une baguette de pain!".
    Ils appellent donc tous ceux qui sont en colère - "professionnels de santé, retraités, ouvriers, artisans, commerçants, routiers, agriculteurs, chômeurs" - à descendre dans la rue". Le mouvement espère faire beaucoup mieux qu' à Dax, il y a quelques semaines, où ils n' étaient qu' une vingtaine. Dépités, les administrateurs affirment que "c'est pas en restant sur son fauteuil à commenter (et critiquer pour certains) que les choses bougeront". Par contre ils étaient entre 350 et 400 motards et automobilistes à avoir défilé samedi 27 janvier dans les rues de Dax.

     Les forces de l'ordre relèvent les infractions

    Après la manif de Saône-et-Loire de "Colère-71000" du 10 février qui a rassemblé 490 personnes selon la Préfecture, l'Etat en a profité pour mettre en garde contre tout débordement des manifestants, en promettant de relever chaque infraction, dégradation ou entrave à la circulation, notamment grâce aux images prises depuis les hélicoptères de la Gendarmerie.

     Le leader incarcéré !

    Par ailleurs, on a appris ce week-end que le leader des groupes "Colère + dpt", Leandro Antonio Nogueira, qui se revendique apolitique, avait été incarcéré la veille vendredi 9 février à la prison de Périgueux (Dordogne) pour des raisons encore inconnues et qui auraient "peut-être pour origine une affaire vieille de 5 ans", mais certains "Colère+dépt" y voit surtout une manière d'intimider et de refroidir les ardeurs des futurs manifestants de ces groupes qui maintiennent donc l'appel à manifester partout en France le 17 février, alors que le groupe Colère-71000 se distinguera à nouveau des autres groupes et prévoit en solo de nouvelles actions pour le 24 février.  - OM

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire